Laissez vos questions ou remarques. MERCI

Google+ Badge

Racine carrée de 2 + racine carrée de 3 ~~~~= PI

Racine carrée de 2 plus racine carrée de 3 sensiblement égal à PI. "Trois ..." temps dans l'univers, le cosmos. Deux familles d'éléments de MENDELEÏEV ; "une" famille d' éléments temps; ...

1,41... + 1,73 ... = 3,14 ... ~= PI ....; 2^(1/2)... + 3^(1/2)... ~= PI ..................

Pour modifier le texte des bandeaux déroulants , clic sur clef de 8 et tournevis,puis tapez le nouveau texte entre les "§§".Puis "enregistrer les modifications" et raffraichissez votre écran pour en jouir.

Matière = temps=atome ..................;Sin^2(x) + Cos^2(y) = i^4 .......................;3^2+4^2=5^2 ...............; DEUX familles de matières ET plusieurs temps (onde ou particule) .............;1/(2^n) ...........;2^n ............;3*(2^n) ...........;2^(1/2) ...........;3^(1/2) .... .........et autres briques de base ....proton=101 ......

Bienvenue

“The methods of theoretical physics should be applicable to all those branches of thought in which the essential features are expressible with numbers.”

Paul Dirac ((from the speech at the Nobel Banquet in Stockholm, December 10, 1933)


"l'univers est nombre."
"l'univers est écrit en langage mathématique. " Galilée
Le nombre porte en lui sa dimension temporelle ET matérielle.

Vous trouverez dans ce blog TOUT sur les bases de notre compréhension du monde.

R.G.U. : Réalité Générale de l'Univers

Démarche pythagoricienne, euclidienne ,philosophique,religieuse catholique ,métaphysique,mathématique,arithmétique,
sur la matière et le temps,
( construction des éléments de Mendeleïev, des constituants de l'atome, approche quantique de la physique )

et

le temps .






Et Dieu créa le nombre, l'homme le chiffre.

Constante arithmétique (Cf constante cosmologique) :
CKPLAN=5,55382562855700000E-17

Fonction arithmétique , de l' environnement spatio-temporel
(onde)

13 chiffres significatifs, somme 66 .




alain.planchon@laposte.net


Autre blog :
http://albumdetimbres.blogspot.com/

Ce blog est une succession de remarques , notes, observations, remises en cause, permettant de prendre en compte cette approche déterminante pour notre avenir .
Signification spatiale et temporelle du chiffre, nombre ....

Me signaler par E-Mail , ou au tel , les inepties, ou erreurs ou imprécisions,banalités, ouverture de portes ouvertes, en faisant référence au message ECRIT ou vous n’êtes pas d'accord ou dans le doute,ou dans la compréhension , et non pas à des considérations philosophiques ou littéraires, générales .



CARPE DIEM.



Rendons grâce à Dieu.











Suivez mes mises à jour en donnant votre e-mail

jeudi 6 octobre 2011

Notes importantes

Théorie sur la Réalité Générale de l’Univers.
R.G.U.

Une  réalité matérielle, immatérielle, ondulatoire ou temporelle s’exprime en physique, par des chiffres, nombres et règles arithmétiques associées. La musique utilise ses propres règles d’écriture pour donner une image d’existence.
Un temps s’écoule même sans existence matérielle.

Pour bâtir cette théorie, nous devons nous examiner la « science des nombres », l’arithmétique en recherchant comment le chiffre, nombre muni de notre table d’addition et de multiplication puis des soustractions divisions et fonction racine carrée ,
répond à la représentation de l’univers perçu, dans ses dimensions spatiales et temporelles.

Nous construirons les éléments de Mendeleïev, ex nihilo.
Ainsi que la structure et le contenu de l'atome (proton,neutron,électron quarks)

Nous définirons le temps, la durée de vie.

Les chiffres.

  1. Dès lors nous pouvons partir du zéro, « 0 », pour traduire l’existence de rien, du néant, d’un vide quantique, l’inexistence …

0 seul. :

    1. « 0 « dit déjà quelque chose, comme un silence, une pause, un soupir, ou leurs sous-divisions en durée, en musique.
    2. Le 0 traduit une inexistence matérielle et traduit une existence temporelle.

Un ou plusieurs  zéros :

    1.  Avec un ou plusieurs « 0 » nous aurons l’existence de : 0, 00, 000, 0000, 00000,000000….etc. (n états à 0 successifs, et nous avons besoin du « nombre en comptage », pour n, PEANO …., chaine de n « 0 »,  motifs de n « 0  «  ). Cela traduit un « vide quantique » qui ne contredit pas l’existence d’un matériel, s’il est précédé ou suivi d’autre chose, cela peut être le déroulement d’un temps
    2. 0 reste 0 dans une « flèche du temps » si je mets le passé à « gauche », le présent au « centre » et le futur à « droite » …
    3. « 0 « est une brique de base pour la construction physique de la matière, du temps et de l’espace.
    4. Avec zéro seul (répété n fois) on dispose donc des représentations de contenu et de temps, motifs:
                                          i.    0 .Cardinal = 1 (Un élément).
                                        ii.    00 .Cardinal= 2 (Deux éléments).
                                       iii.    000. Cardinal = 3(etc.…...).
                                       iv.    0000. Cardinal = 4
                                        v.    00000. Cardinal = 5
                                       vi.    00000….Une infinité de zéros, « 0 » … à droite, je n’ai  pas mis de … à gauche, il y a un commencement à tout. Et je situe le commencement à gauche….
    1. Il est clair que l’on peut faire une lecture palindromique de ces motifs de 0 de gauche à droite ou de droite à gauche
    2. Ces motifs de zéros se retrouvent dans la structure , le contenu, du nombre, partie entière ou partie fractionnaire, du nombre écrit en base 10.Des multiplications successives par 2 , peuvent les créer partant d’un nombre de départ…..cf. CKPLAN *(2^66) …

1 seul :

  1. De même nous pouvons partir du « 1 », pour traduire l’existence de quelque chose …

Plusieurs 1 :

    1. « 1 « dit quelque chose et peut lui aussi être répété dans un déroulement de temps 1, 11, 111, 1111, 11111,111111 (n états à 1 successifs, et nous avons besoin du « nombre en comptage », PEANO, chaine de n « 1 », motifs de n « 1 »).
    2. Ces successions de 1 traduisent un déroulement de temps , comme les motifs à zéro.
    3. 1 reste 1 dans une « flèche du temps » si je mets le passé à gauche, le présent au centre et le futur à droite …
    4. « 1 » est une brique de base pour la construction de la matière, du temps et de l’espace.
    5. Avec un « 1 » seul (répété n fois) on dispose donc des représentations de contenu et de temps, motifs :
                                          i.    1, cardinal = 1
                                        ii.    11, cardinal= 2
                                       iii.    111, cardinal= 3
                                       iv.    1111, cardinal= 4
                                        v.    11111, cardinal = 5
                                       vi.    Puis cardinal =6 : 111111.
                                      vii.    11111…., cardinal = n, une infinité de un, n uns, « 1 » … à droite, je n’ai  pas mis de … à gauche, il y a un commencement à tout et je suppose le commencement à gauche.
    1. Il est clair que l’on peut faire une lecture palindromique de ces motifs de 1 de gauche à droite ou de droite à gauche. Le palindrome de 11 est 11 !, de 111, 111….
    2. L’écriture 11111111….. , les points sont des 1 conduit à l’infini, qui n’a pas de sens en physique d’un univers, au moins pour la partie matérielle, Il y aura donc un nombre maximum de 1 …
    3. On peut utiliser un symbole pour écrire 11 : ce peut être 3 si j’interprète 11 comme écrit en base de numération 2 :
                                          i.    1=1 .Un 1.Cardinal=1.Le 1 à la même signification dans toutes les bases de numération.
                                        ii.    11=3 . Deux 1.Cardinal=2.
                                       iii.    111 Trois 1.Cardinal=3.
                                       iv.    1111 .Quatre 1. Cardinal = 4.
                                        v.    11111. Cinq 1.Cardinal = 5.
                                       vi.    111111. Six 1.Cardinal = 6
                                      vii.    1111111. Sept 1.Cardinal = 7.
                                    viii.    J’arrête à cardinal=7 pour tenir compte de La Bible, genèse….. Le 8 et le 9 en base de numération 10 seront traités après…..
                                       ix.    11111 …. : n fois  1
                                        x.    Ayant écrit 1=1 11=3, on doit trouver une écriture pour 111.
1.    111=1,11 =1,3
2.    111=11,1=3,1
3.    111=7 nouveau symbole.
4.    A noter que j’ai introduit la virgule décimale ci-dessus comme séparateur de blocs de lecture ….
    1. Pour passer de 1 à 11=3 il faut du temps … :
                                          i.    L’addition +
                                        ii.    1 + temps =11=3
                                       iii.    En base de numération 10, ce temps vaut 2. (1+2=3)
  1. Il est clair que les chaines de 0 ou 1 précitées ne peuvent exister concomitamment…dans le temps et l’espace ….
    1. L’état est à 0 ou à 1, ou est à 00 ou 11, ou 000 ou 111, ou 0000 ou 1111 etc.
    2. Dès lors un changement d’état dans le temps ou l’espace suppose l’existence de ces 0 et 1 dans le temps..
    3. Il y a au minimum deux familles d’états, commençant par « 0 » et commençant par « 1 «.

Ensemble \mathbb R et  \N

    1. Pour traduire cet état de fait, deux familles, nous utiliserons la virgule décimale, pour un nombre sur l’ensemble \mathbb R, des nombres réels , en base de numération 10 qui sépare la partie entière de la partie décimale, fractionnaire.
                                          i.    0,1
                                        ii.    1,0
                                       iii.    1,1
                                       iv.    0,0
                                        v.    C’est la un moyen de distinguer les deux états , existence matérielle et temporelle …. Cf distribution de DIRAC[1] …, partie entière partie fractionnaire.
                                       vi.    La virgule décimale sert de séparateur entre les deux états.
                                     vii.    On peut assimiler la virgule décimale à 0.
                                    viii.    Le mode de représentation à gauche de la virgule décimale sont les nombres sur  \N en base 10.Entiers naturels  \N
                                       ix.    Le mode de représentation à droite de la virgule décimale sont les nombres sur  \Nécrits en base 2, permutés gauche/droite.
    1.  
  1. Si nous disposons des deux seuls états : « 0 » et « 1 », outre les chaines de 0 et 1 précitées, nous pouvons avoir :
    1. 01 : deux états (2)
    2. 10 : deux états (2)
    3. A ajouter aux états 00 et 11 (deux autres états).
  2. Si nous disposons de « plusieurs états » « 0 » et « 1 » :
    1. Une chaine de zéros suivie d’une chaine de 1 ou l’inverse :
                                          i.    ….0000000111111111111… : n états, les points de gauche sont des zéros, les points  de droite sont des 1.
                                        ii.    Comme il faut un commencement à tout : 0000000111111111111… : n états,  les points  de droite sont des 1.
                                       iii.    Un seul zéro suffit à gauche : 0111111111111… : n états,  les points  de droite sont des 1.
                                       iv.    …1111000000000… n états, les points de gauche sont des 1 , les points de droite sont des 0 .
                                        v.    Comme il faut un commencement à tout : 111000000000… n états,, les points de droite sont des 0 .
                                       vi.    Un seul 1 suffit à gauche : 1000000000… n états, les points de droite sont des 0.
                                      vii.    Le « changement d’état » se fait aux ruptures : 01 ou 10
                                    viii.    Il y a un DEVANT, un DERRIERE, un premier, un dernier dans une lecture GAUCHE vers la DROITE ou droite vers la gauche.
    1. Ou un « mariage », succession, de 0 et 1 :
                                          i.    0100001010101100100110010… : n états en commençant par 0, zéro DEVANT
                                        ii.    Ou 1000010011010110010… : n états en commençant par 1, un DEVANT
    1. Il y a bien une genèse, un commencement de la description de l’univers temporel, ondulatoire et matériel.
    2. Avec le devant on a un commencement ou un passé …L’avenir est devant nous ou …. derrière nous ….
  1. Point de départ :
    1. Avec 0 et 1 ou 1 et 0
                                          i.    0
                                        ii.    1
    1. Ces deux états sont être ou ne pas être.
    2. Soit 0, soit 1 et successeur 0 ou 1 :
                                          i.    01
                                        ii.    10
                                       iii.    00
                                       iv.    11


[1] A préciser

Aucun commentaire:

Bases de numération

From: To:
Result:
UnitConversion.org - the ultimate unit conversion resource.