Racine carrée de 2 + racine carrée de 3 ~~~~= PI

Racine carrée de 2 plus racine carrée de 3 sensiblement égal à PI. "Trois ..." temps dans l'univers, le cosmos. Deux familles d'éléments de MENDELEÏEV ; "une" famille d' éléments temps; ...

1,41... + 1,73 ... = 3,14 ... ~= PI ....; 2^(1/2)... + 3^(1/2)... ~= PI ..................

Matière = temps=atome ..................;Sin^2(x) + Cos^2(y) = i^4 .......................;3^2+4^2=5^2 ...............; DEUX familles de matières ET plusieurs temps (onde ou particule) .............;1/(2^n) ...........;2^n ............;3*(2^n) ...........;2^(1/2) ...........;3^(1/2) .... .........et autres briques de base ....proton=101 ......

Bienvenue

“The methods of theoretical physics should be applicable to all those branches of thought in which the essential features are expressible with numbers.”

Paul Dirac ((from the speech at the Nobel Banquet in Stockholm, December 10, 1933)


"l'univers est nombre."
"l'univers est écrit en langage mathématique. " Galilée
Le nombre porte en lui sa dimension temporelle ET matérielle.

Vous trouverez dans ce blog TOUT sur les bases de notre compréhension du monde.

R.G.U. : Réalité Générale de l'Univers

Démarche pythagoricienne, euclidienne ,philosophique,religieuse catholique ,métaphysique,mathématique,arithmétique,
sur la matière et le temps,
( construction des éléments de Mendeleïev, des constituants de l'atome, approche quantique de la physique )

et

le temps .






Et Dieu créa le nombre, l'homme le chiffre.

Constante arithmétique (Cf constante cosmologique) :
CKPLAN=5,55382562855700000E-17

Fonction arithmétique , de l' environnement spatio-temporel
(onde)

13 chiffres significatifs, somme 66 .




alain.planchon@laposte.net


Autre blog :
http://albumdetimbres.blogspot.com/

Ce blog est une succession de remarques , notes, observations, remises en cause, permettant de prendre en compte cette approche déterminante pour notre avenir .
Signification spatiale et temporelle du chiffre, nombre ....

Me signaler par E-Mail , ou au tel , les inepties, ou erreurs ou imprécisions,banalités, ouverture de portes ouvertes, en faisant référence au message ECRIT ou vous n’êtes pas d'accord ou dans le doute,ou dans la compréhension , et non pas à des considérations philosophiques ou littéraires, générales .



CARPE DIEM.



Rendons grâce à Dieu.











Suivez mes mises à jour en donnant votre e-mail

dimanche 25 décembre 2011

changements temps chiffre





  • Rien :


                                            



  • pas de changement, mais quelque chose .... un vide quantique:


0000000000000000000000000000000000000000000

inexistence


  • Pas de changement mais autre chose ( antiparticule)
11111111111111111111111111111111111111111111111111

Chaque position temporelle est occupée par 0 ou exclusif 1

  • Changements ( un seul .....) :
0000000000000100000000000000000000000000000000
00000001111111111111111111111111111111111111111111
11111111111111111101111111111111111111111111111111
11111111111111111000000000000000000000000000000000000

Un cycle de temps est un retour à la position initiale.


00000000000001000000000000000010000000000000
11111111111111011111111111111111111111110111111111111111

Comment traduire ces évolutions par des nombres dans une base donnée ???

la base la plus simple est deux .

Ou  est deux (2) dans ces changements ?????

011111111111111111
01000000
1000000

etc ....

Si il y a deux changements :

....000000000000010000000000001000000...

Chaque symbole écrit est un pas de temps .......:

Si j'écris :

0
1

Pas de temps    
Si j'écris :
00
01
10
11

Il y a déjà une notion de temps. ...

Le temps en physique .....

A fortiori :
010
temps et cycle abc avec c=a
101
Temps et cycle xyz avec x=z 

L'évolution temporelle de la matière ....


1024



Une base de numération étant donnée,
les chiffres 0 1 et 10 ont la même signification quelle que soit la base donnée si ils sont en terminaison , fin, droite dans une lecture gauche vers la droite  droite ou en début dans une lecture droite vers la gauche gauche.

abcd10 = 0 + une fois la base lecture abcd10
10defr lecture rfed01

1024 =2^10 = 1.000.000.0000 , 1 suivi de dix zéros ,
ou en base 1;0 ;10;100 en base 2 = 84 = 1000;100
1024=1;024=10;24=102;4=0;1024=0;1;0;2;4

Pour obtenir 10,
je peux écrire :
10;2;5
10;5;2

.....


1024    abcd "Somme" 25 = 5^2=cd+a ou 6=c+d ou 7= c+d+a
2048 abcd ,à lier à CKPLAN*2^66 , somme 50 ou 12 ou 17
4096 abcd somme 100 ou 15 ou 19
8192 abcd somme 173=cd+ab ou 100 cd+a (173 début de 3^(1/2))

16384
32768

65536



samedi 24 décembre 2011

Évoluer ou mourir

http://www.darksideofgravity.com/debats.htm

Chiffres et nombres






http://fr.wikipedia.org/wiki/Pythagore#Arithm.C3.A9tique_.28et_arithmologie.29

Ecrire 10 en base 10, c'est écrire aussi 2 en base 10 si nous prenons les exposants de 2^x

10 = 2^1+2^0.

10;2

bcd un nombre en base 10 ( bcd sont les chiffres (0 à 9) le constituant ; b peut être égal à 0, pour conserver la lecture palindrome ...

bcd = cdb = dbc etc .... en CONTENU si nous prenons les puissances de 2 des chiffres le constituant.


2^b+2^c+2^d=2^c+2^d+2^b= .........

0 est une description de l'existence de quelque chose .... un vide quantique
1 est une description de l'existence de quelque chose ...

0 et 1 ont la même signification dans toutes les bases de numération.

Pour décrire un nombre,
Il faut 0, 1 ET une base de numération, trois entités.
0
1
00
11
000
111





jeudi 22 décembre 2011

2049 OCKHAM









pluralitas non est ponenda sine 


necessitate. 




Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité.



Si tu entends des bruits de sabots dans la rue ,
pense d'abord à un cheval 
avant de penser à un dinosaure.

Équation de Schrödinger. (son chat est mort).
Matrices de PAULI :
 http://fr.wikipedia.org/wiki/Matrices_de_Pauli
etc.  


Merci à  :







Pierre TEILLARD DE CHARDIN

EUCLIDE (Les bases)
PYTHAGORE (3**2+4**2=5**2)
NEWTON (gravitation)
EULER (Tout sur le nombre)

MENDELEÏEV (classification périodique des éléments)







Blaise PASCAL ( Science , réflexions, religion , mathématiques, chiffre, philosophie : TOUT)

DESCARTES ( Nos mathématiques,espace)
FARADAY (électromagnétisme)
MAXWELL (Champ électromagnétique, la lumière)
BOHR (Atome)
RUTHERFORD (Atome)











CURIE Pierre et Marie (la radioactivité sur le radium) Frédéric JOLIOT-CURIE
BECQUEREL ( La radioactivité sur l'uranium)


EINSTEIN (Le temps, deux belles théories : Relativité restreinte, relativité générale, e=m*c**2)



PLANCK ( Sa constante ....  quelle découverte  !! qui lie le nombre/chiffre au physique et à notre arithmétique )

PAULI ( Distribution quantique et arithmétique)


DIRAC (A poursuivi PAULI, les grands nombres)
DE BROGLIE (Onde et Corpuscule)

 Si j'avais oublié quelqu'un , qu'il me le fasse savoir,
 (commentaire sur ce message),

ou !!!

ses descendants 
ou 
ses apôtres (12,13,14,15,20,22,30,110,1100)  , disciples,

par commentaire sur un message de ce blog ,

 par mail :

alain.planchon@laposte.net

 ou par téléphone : 

01.30.88.51.52.

vous êtes ici :
James GREGORY
Leonhard EULER





Peut-on construire le tableau de Mendeleïev ,
 ex nihilo,
 à partir des chiffres puis des nombres ?





OUI , tel est l'objet de cette Théorie de Alain PLANCHON.
Tout est décrit dans la Bible (genèse).
Le nombre, chiffre à une signification de contenu matériel et temporel , d'existence ou d'inexistence matérielle ou temporelle .
Le nombre exprime à la fois le Tout et ses Parties.

Autre blog :

http://albumdetimbres.blogspot.com/


http://albumdetimbres.blogspot.com/http://albumdetimbres.blogspot.com/http://albumdetimbres.blogspot.com/

mercredi 21 décembre 2011

Réflexions sur PI

La fréquence, le mouvement,la vie, est le nombre de cycles par unité de temps (seconde).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9quence

La répétitivité d'un phénomène se lit en base 2 ou 10 ( ou autre), par une succession de chiffres ....

0 zéro

1 un

L'abandon en base 10 du zéro non significatif à gauche est une simplification ......
Ecrire 01 ou 1 n'est pas équivalent si on veut faire du nombre une lecture palindrome, comme le mouvement sur le cercle , le pendule, le temps est aller et retour ....

01 en base 10 : ?????????????? : un , lire en palindrome =10
10 dix ou deux ou 01
11 onze ou trois
00 zéro ???????????

000 ????????? zéro
001 ????????  lire en palindrome 100 ;un
010 ???????? deux
011 ??????  lire en palindrome 110 trois
100 cent ou quatre
101 cent un ou cinq
110 cent dix ou six
111 cent onze ou sept

0000  ????? zéro
0001 un
0010 deux
0011 trois
0100 quatre
0101 cinq
0110 six
0111 sept
1000 huit
1001 neuf
1010 dix
1011 onze
1100 douze
1101 treize
1110 quatorze
1111 quinze

10000 seize
........

Lorsque j'écris
PI
Pi = 3   11
Pi =3,1 : 11,1 sept
PI = 3,14 : 11,1100 soixante
Pi=3.141 : 11,11001 cent vingt et un 121
Pi=3.1415 : 11,11001 neuf cent soixante treize 973
etc.

Avec un zéro à la 32 ème décimale ( Et la somme des vingt premières décimales égale à 100 ...)


1 4 1 5 9 2 6 5 3 5 8 9 7 9 3 2 3 8 4 6 2 6 4 3 3 8 3 2 7 9 5 0

5 6 11 20 22 28 33 36 41 49 58 65 74 77 79 82 90 94 100 102 108 112 115 118 126 129 131 138 147 152 152


PI =3,1..................5 0
PI= 11,1..............................101 0

lundi 19 décembre 2011

Volume d'un élément matériel; durée; temps

EXPRIME par x*y*z en repère orthonomé.
Multiplication de trois réel....
1=10

c'est aussi "la rencontre" de trois surfaces
xy
xz
yz

10= 5*2




Plus petit volume :
1*1*1
101010

Avec une dimension temporelle en plus ...

1*1*1*1
10101010
2,5,0,2 par interprétation de contenu écrit en base 2 lecture gauche droite , écriture en base 10
2,2,5,0
5,0,5,0
5,0,2,2
2,2,2,2
10,2,2
42,2
170



50,50
505,0

et en lecture droite gauche ( palindrome) :


....

Et le théorème de Pythagore sur les durées ....

La durée est une aire.
Durée= temps^2

Le plus "petit temps" est dès lors : 2^(1/2) = 1.4142135623730950488016887242096980785696718753769480731766...

2+3=5 Pythagore

Et la demi durée :

(2^1/2)/2


0.7071067811865475244008443621048490392848359376884740365883...

vendredi 16 décembre 2011

Début et fin



Encadrer toute existence temporelle et matérielle par un début et une fin :
Un Big bang , une apocalypse ...
Nous choisissons 1 ci après , mais on peut choisir zéro ( Posez des questions !!)
......10000000000110000000000001........
1 : début
1 : fin
....... : environnement ( un avant, un après)
000000000011000000000000 : contenu matériel et temporel.


Contenu absent :
...11...  si écriture base 10 : 3
....00 ...
Contenu "minimum" :
....101.... si écriture base 2 : 5
...010 .....si écriture base 2 : 2
Contenu autre :
....111 ... si écriture base 2 : 7
....000....
Contenu autre :
....1111.... si écriture base 2 : 15
....0000....
Ou encore
1001 si écriture base 2 : 9
.....






samedi 10 décembre 2011

Nombre et états

Trois états
passé présent futur ....

Le nombre doit donc être du type abc à minima
abc chiffres dans une base

en base 2
abc = 0 ou 1
0 : inexistence
1 : existence

abc , puis pour assurer la continuité temporelle
bcd
cde
abcde  11111 base 2 = 31 base 10

abc 101
bcd 100
cde 001
abcde 10101 base 2 = 21 base 10
.....

en base 10 avec Pi :
3 11
31 111 : 7
314 111100 : 60
141 11001 : 25
415 1001101 : 77
31415 .....3 141 5 .... 3;1;4;1;5 ..... 1111001101 : 64+128+256+512 + 13 = 973

vendredi 9 décembre 2011

comptage

0
00
000
0000
00000
000000
0000000
00000000
......


ces "zéros" successifs sont des pas de temps ...

Je ne dois compter que les changements d'état suivants.

10001000001111011001   0   0
12223444445555677889 10 10

111
111


101
123

1001
1223

00011110
11100002

01
12

010
123


1
11
111
1111
11111
111111
......
ces "un" successifs sont des pas de temps

0 0 0 0 0 0 0 0 0   0   0   0   0 0 ...
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ....


1 1 1 1 1 1 1 1 1   1   1   1   1
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ....

mardi 6 décembre 2011

Coïncidences numériques



http://fr.wikipedia.org/wiki/Co%C3%AFncidence_math%C3%A9matique

http://villemin.gerard.free.fr/Wwwgvmm/Nombre/Nb163.htm


Sur les nombres "quasi-entiers" , presque entiers

x,999999...999y
z,0000000000 .... 000t



Prenons le nombre pi, l'exponentielle, la racine carrée et le nombre premier 163, et mélangeons le tout. En mélangeant tout ça, on devrait a priori obtenir un nombre complètement banal... Et pourtant, quand on effectue le calcul, on tombe sur
eπ.√163 = 262537412640768743, 9999999999992...
Ce nombre, parfaitement irrationnel, est presque un entier ! A 10-12 près, c'est quand même pas mal (si on avait voulu le faire exprès, on aurait pas réussi). La découverte de ce phénomène est attribuée à Alexandre Aitken, et on est aujourd'hui incapable d'expliquer d'où ça vient ! En changeant 163 par d'autres nombres entiers, on trouve relativement souvent  des nombres presque entiers, ce qui prête à penser qu'il y a là un authentique mystère à étudier.
Quelques éléments de réponse tout de même : s'il y a bien un mystère, il sera difficile à étudier ! On peut voir qu'elle a des liens avec la fonction modulaire j (celle du monstrous moonshine)... Avec cette observation, on a pu fabriquer de très jolis nombres presque entiers, comme :
163744



Voir CKPLAN*(2^66)



Bases de numération

From: To:
Result:
UnitConversion.org - the ultimate unit conversion resource.