Laissez vos questions ou remarques. MERCI

Google+ Badge

Racine carrée de 2 + racine carrée de 3 ~~~~= PI

Racine carrée de 2 plus racine carrée de 3 sensiblement égal à PI. "Trois ..." temps dans l'univers, le cosmos. Deux familles d'éléments de MENDELEÏEV ; "une" famille d' éléments temps; ...

1,41... + 1,73 ... = 3,14 ... ~= PI ....; 2^(1/2)... + 3^(1/2)... ~= PI ..................

Pour modifier le texte des bandeaux déroulants , clic sur clef de 8 et tournevis,puis tapez le nouveau texte entre les "§§".Puis "enregistrer les modifications" et raffraichissez votre écran pour en jouir.

Matière = temps=atome ..................;Sin^2(x) + Cos^2(y) = i^4 .......................;3^2+4^2=5^2 ...............; DEUX familles de matières ET plusieurs temps (onde ou particule) .............;1/(2^n) ...........;2^n ............;3*(2^n) ...........;2^(1/2) ...........;3^(1/2) .... .........et autres briques de base ....proton=101 ......

Bienvenue

“The methods of theoretical physics should be applicable to all those branches of thought in which the essential features are expressible with numbers.”

Paul Dirac ((from the speech at the Nobel Banquet in Stockholm, December 10, 1933)


"l'univers est nombre."
"l'univers est écrit en langage mathématique. " Galilée
Le nombre porte en lui sa dimension temporelle ET matérielle.

Vous trouverez dans ce blog TOUT sur les bases de notre compréhension du monde.

R.G.U. : Réalité Générale de l'Univers

Démarche pythagoricienne, euclidienne ,philosophique,religieuse catholique ,métaphysique,mathématique,arithmétique,
sur la matière et le temps,
( construction des éléments de Mendeleïev, des constituants de l'atome, approche quantique de la physique )

et

le temps .






Et Dieu créa le nombre, l'homme le chiffre.

Constante arithmétique (Cf constante cosmologique) :
CKPLAN=5,55382562855700000E-17

Fonction arithmétique , de l' environnement spatio-temporel
(onde)

13 chiffres significatifs, somme 66 .




alain.planchon@laposte.net


Autre blog :
http://albumdetimbres.blogspot.com/

Ce blog est une succession de remarques , notes, observations, remises en cause, permettant de prendre en compte cette approche déterminante pour notre avenir .
Signification spatiale et temporelle du chiffre, nombre ....

Me signaler par E-Mail , ou au tel , les inepties, ou erreurs ou imprécisions,banalités, ouverture de portes ouvertes, en faisant référence au message ECRIT ou vous n’êtes pas d'accord ou dans le doute,ou dans la compréhension , et non pas à des considérations philosophiques ou littéraires, générales .



CARPE DIEM.



Rendons grâce à Dieu.











Suivez mes mises à jour en donnant votre e-mail

lundi 16 mai 2011

Point matériel

Ah! Euclide.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_mat%C3%A9riel


Merci Descartes .

Le point est ce qui n'a pas de dimensions.

http://jgarrigues.perso.centrale-marseille.fr/mmchtml/coursmmcnode2.html


http://www.trigofacile.com/maths/euclide/livre1/definitions/1-def1.htm

"

Comme nous le voyons, les Éléments d'Euclide commencent par une série de définitions. Cet ouvrage, premier exemple du système axiomatique de l'Antiquité, est constitué de telle sorte que ce système ressort parfaitement. Tout système axiomatique se doit en effet de débuter par une liste de définitions des termes qui seront par la suite utilisés.
La première définition s'applique au point. Euclide le définit comme étant « ce dont la partie est nulle », c'est-à-dire qu'un point n'a ni largeur, ni longueur, ni hauteur. Sa dimension est donc zéro. Il forme un tout ; il est indivisible. C'est donc qu'un point est un élément premier, un constituant primitif.
Cette définition a de quoi nous surprendre puisqu'elle se base sur une négation. En effet, « un point est ce qui n'a pas de partie » traduit la même idée !
Nous pouvons le représenter par le signe du point « . » Toutefois, bien qu'il soit considéré comme n'ayant pas d'épaisseur, nous le grossissons pour mieux le voir : « • ». Souvent, toujours dans un souci de vision, nous le représentons même par une croix pour marquer un point sur une figure : « × ».
Il faut cependant avouer qu'à travers cette dernière représentation, nous anticipons sur la suite des Éléments : personne n'a encore dit que « deux droites sécantes ne se coupent qu'en un seul point »... Et qu'est-ce qu'une « droite », et ici, un « segment » ?
Les prochaines définitions s'appuieront donc logiquement sur les termes précédemment définis. Cela est la base d'un système axiomatique, donc déductif. Pour l'instant, les premiers « outils » géométriques sont définis au moyen d'aucun autre terme mathématique : ce sont des termes « primitifs ».
Remarquons par ailleurs que l'article indéfini « un » est utilisé dans les définitions. Ce n'est qu'une fois défini qu'il est possible d'employer l'article défini « le ».
Les propriétés que possèdent ces termes seront ensuite expliquées dans les postulats et les notions communes. Par exemple, en ce qui concerne le mot « point », Euclide émettra l'axiome qu'« une ligne peut être tracée entre deux points différents » dans le premier postulat de ce présent livre.
 "


Le point matériel est représenté par un ou plusieurs chiffres, nombres.

Dans un espace cartésien il faut trois nombres, chiffres pour identifier un point matériel ... et temporel ....

dans un repère orthonormé ......Passage de l'espace au nombre, chiffre ... ou l'inverse .....
http://fr.wikipedia.org/wiki/Coordonn%C3%A9es_cart%C3%A9siennes#Cas_du_rep.C3.A8re_orthonorm.C3.A9



Tout "point" de l'espace est rempli par quelque chose ....

Temps ou matière ...

Un point de l'espace est caractérisé par un volume en xyz ( un triplet de trois nombres; x+y+z ( dans quel ordre ? commutativité ???)  ;, x*y*z ; etc .....)






Aucun commentaire:

Bases de numération

From: To:
Result:
UnitConversion.org - the ultimate unit conversion resource.